Les derniers messages de Asakura sur le Forum :

Pour Noctis, à mon avis, le fait de le kiffer de ouf de la mort qui tue (Noctis, épouse moi plzzzzzz), relève surtout d'être fan du FF en question, ainsi que du perso. Pour ma part, osef total du background, il se serait appelé Jean-Roger ou Siegfried, du moment que la carte est jouable, osef du reste.

Je ne le trouve pas si ouf que ça. Condition difficile à mettre en place, et puis quand bien même, un simple Léviathan ou Odin et basta.

Perso, jamais perdu un mirror de mono-glace. Je suis même assez content qu'on me fasse triple défausse T0. Ca me fait littéralement gagner en effet. Sur Zaléra, Glasya, un avant drop 4 solide pour tempo/bloquer en attendant de se set-up. C'est ça que pas mal n'ont pas encore compris pour glace. La défausse est forte, soit, mais c'est loin d'être tout le gameplay du deck, ni son réel moyen de gagner. Tout se joue surtout sur le board. Et puis des counters existent, donc à ceux qui se plaignent encore de mono-glace défausse, le deck peut perdre comme tout deck, et possède des faiblesses et des contres (pampaluma est le pire contre, c'est peut-être du 80-20 pour lui). Exactement comme mono-foudre l'année dernière opus 1 et 2, qui se faisait rouler dessus notamment par glace-terre. Ou encore Golbez opus 1-2 qui perdait contre mono-eau (CoD + Yuna H).

Chaque deck, aussi souvent joué que possible, aura son heure de gloire ok, mais aura toujours un contre solide (au passage, évidemment, le ou les contres doivent aussi être solides contre les autres decks méta, donc c'est à chacun de build le deck le plus adapté à une méta donnée, et de bien jouer derrière). Il est possible de jouer autour d'Illua, comme autour de Cagnazzo H, de la défausse, d'Estinien L, de Pampaluma, etc (je ne cite que les cartes qui ont eu des avis tranchés de la part de beaucoup de joueurs). C'est justement ce tout qui fait la richesse de ce TCG.

C'est le simple fait d'avoir rendu Thaumaturge Standard Unit. Sans ça, la carte aurait été correcte, pas forte. Ou alors lui mettre un coup de 3 et non 2. Vu qu'elle est donc SU + drop 2, elle a tous les atouts pour être jouée.

Le jeu me semble trop récent pour qu'on puisse commencer à envisager la création d'une ban liste ou au moins de limiter à 1/2 cartes certaines d'entre elles. Pourquoi ça? Ce TCG a une mécanique suffisamment intéressante pour qu'au moins 2-3 decks différents puissent être de bons match-up pour les decks dominants. Mono-glace est bon contre mono-glace, de même que Pampaluma meule ou encore l'élément terre. Mono-foudre, aussi dominant, a des souci contre glace et les decks plus aggro que lui. Terre peine contre Mono-eau (monstres ou non) et foudre. Et mono-eau peine contre glace, c'est surement le moins bon mono-élément parmi ces 4 là (par ordre d'efficacité, glace, foudre, terre, eau). Quant à vent et feu, ils font figure d'outsider, mais peuvent tout de même avoir des niches parmi les 4 éléments du dessus. Donc à priori, tout élément reste jouable, il suffit d'être un joueur suffisamment bon en build et un bon joueur de TCG pour le comprendre et l'appliquer. Mais surtout, là où ce jeu est riche en game play, c'est grâce à la possibilité de pouvoir jouer des bi voire des tri-éléments. Pour n'en citer que quelques-uns parmi les plus efficaces, terre-glace, eau-vent Yrp, eau-foudre, etc. C'est ce qui permet justement d'équilibrer le jeu. Il y a peut-être environ entre 5 et 10 decks méta qui peuvent perf' d'opus en opus. L'intérêt de limiter l'impact de certains decks en limitant leurs ressources n'est donc pour moi pas si pertinent que ça puisque ça rendrait d'autres decks davantage meilleurs qu'ils ne le sont déjà. Ou alors dans ce cas, il faudrait limiter les cartes clés de tous les éléments, et dans ce cas, le jeu perdrait trop en richesse de build, ce qui tendrait à trop le freiner voire le rendre moins intéressant. 

En ce qui concerne le coté compétitif du jeu, eh bien comme tout TCG, il y aura toujours des joueurs casuals qui voudront uniquement s'amuser, si possible gagner évidemment, mais avant tout passer de bons moments autour de parties cools. Et évidemment, d'autres compétiteurs (et ces joueurs là sont moins nombreux à mon avis) qui auront à souhait de multiplier les tournois, de gagner des lots, etc. Il faut les deux pour qu'un TCG vive, les premiers pour faire vivre le jeu, les seconds pour leur intérêt à perfer.

Enfin, tu parles de personnes meilleurs que d'autres pour alimenter la méta. C'est tout à fait normal que ce genre de pratique et de joueurs existe, sans quoi, comment faire avancer le jeu? Comment connaître les bons ou mauvais match-up sans jouer régulièrement? Tout TCG voit forcément certains joueurs se démarquer des autres, et heureusement d'ailleurs.

(Je tiens à préciser que ce n'est que l'avis d'un joueur lambda parmi tant d'autres, que je n'ai pas la science infuse, juste 15 ans de TCG et de tournois joués/organisés avec un minimum de perf' depuis le temps^^).

Il est sublime :) J'aimerais tellement savoir me servir de ce genre d'outil de création artistique (Photoshop ou autre). Tu as grave géré.